Emilie Bourgoin                                                         12 rue du vivier, Cugnaux  

Psychologue clinicienne                                                                                                                 06.95.17.95.88

Cugnaux - Frouzins - Villeneuve Tolosane                                            Prendre rdv en ligne

 

Les thérapies cognitives et comportementales

Les thérapies cognitives-comportementales (TCC) sont une forme de psychothérapies basées sur la méthode scientifique. Comme un chercheur va utiliser une méthode pour répondre à un problème, en thérapie de type TCC il s'agit d'utiliser cette même méthode pour tenter de résoudre la problématique d'un patient.


Les TCC se centrent sur les comportements, les pensées et les émotions qui sont au centre des difficultés rencontrées par la personne. Elles utilisent des techniques précises qui ont été éprouvées lors de recherches scientifiques et empiriques, et qui visent à soulager les problèmes de la personne. 

En pratique:

La thérapie cognitive-comportementale est basée sur un principe de collaboration entre le patient et le psychologue. Ensemble, ils vont tacher de décortiquer les difficultés rencontrées et de comprendre le fonctionnement du patient. Ensuite, ils chercheront ensemble des solutions, mettront en place des stratégies, adapteront ce fonctionnement spécifique, pour qu'il soit de nouveau agréable. 


Concrètement, thérapeute et patient se baseront sur des exemples de la vie quotidienne du patient, sur ses représentations du monde et sur ses réactions instinctives. En établissant une relation de confiance, ils pourront ainsi comprendre et travailler ensemble à développer une meilleure adaptation du patient à son quotidien pour un mieux-être. 

Ils pourront éventuellement rechercher les causes du choix du fonctionnement en place dans l'histoire personnelle, mais ce travail collaboratif sera surtout ancré dans l'ici et maintenant.

Le fonctionnement humain:

La théorie TCC est basée sur l'idée que l’être humain, pour vivre au quotidien, a besoin de traiter les informations qui l'entourent. Compte tenue du grand nombre d'informations auxquelles nous devons faire face, des processus de sélection de l'information nous permette de trier les informations et de réagir en fonction de ce tri. Ainsi imaginons nous au bord d'un lac, certains d'entre nous remarquerons la couleur bleue turquoise de l'eau du lac, d'autres verrons les poissons dans l'eau, d'autres encore identifierons les oiseaux dans les arbres autour du lac alors que certains ne remarqueront aucun de ces éléments... L'une des clés réside dans l'attention que nous portons aux choses.

Par ailleurs, lorsqu'une information arrive (une image, une parole, une personne...), de manière automatique nous avons généralement des pensées qui viennent à l'esprit, des émotions et enfin une réaction (ou une non réaction). Nous inter-agissons avec le monde de cette manière et interprétons le monde qui nous entoure à l'aide des informations en notre possession, issues de nos expériences passées et présentes. 

 

Les informations se stockent dans notre mémoire et nous permettent de construire un répertoire de connaissances et de savoirs sur nous, sur les autres et sur le monde. Ainsi, nous avons tous notre propre répertoire en quelque sorte, qui dépend de notre histoire passée et présente, ce qui explique en partie les différences entre individus. 


Vous avez compris, notre manière de traiter l'information est très variable et dépends de nos expériences propres et de nos apprentissages passés. Les apprentissages se font tout au long de la vie et nous permettent généralement de nous adapter et d'être à l'aise dans notre quotidien à l'aide de repères et de capacités de flexibilité.


Parfois, certains apprentissages et fonctionnements sont plus nocifs qu'aidant, ou bien fonctionnent un temps, et ne marchent plus ensuite. Tout fonctionnement a des avantages et des inconvénients. Mais il peut arriver que les inconvénients deviennent plus importants que les avantages. La personne est alors en difficulté, voire en souffrance. C'est là qu'intervient la psychothérapie.

Le but de la TCC est de permettre à la personne de trouver un fonctionnement plus adapté à sa vie, qui lui apportera plus de confort, et moins de conséquences négatives. 

 


Pour plus d'informations, voir l'Association  Française de Thérapie Comportementale et Cognitive

http://www.aftcc.org/

Bibliothérapie  

(liste non exhaustive)  

Pleine conscience/relaxation

Kabat-Zinn, Jon (2013). Où tu vas, tu es. Broché.

Servant, Dominique (2007). Relaxation et méditation: Trouver son équilibre émotionnel. Odile Jacob.


Relaxation enfant

Snel, Eline (2012). Calme et attentif comme une grenouille. Les Arènes.


Anxiété, stress, peur et phobies

Moinet, Stéphanie (2012). Faire face à la phobie de l'avion. Retz.

André, Christophe (2005). Psychologie de la peur. Odile Jacob.


Affirmation de soi 

Fanget, Frédéric (2010). Affirmez-vous! Odile Jacob.

Cungi, Charly (2005). Savoir s'affirmer en toutes circonstances. Retz.

 

Thérapie des schémas

Young E. Jeffrey (2015). Je réinvente ma vie: Vous valez mieux que ce que vous ne pensez. Editions Broché

 

Trouble du sommeil

Morin, CM. (2009). Vaincre les ennemis du sommeil. Les éditions de l'Homme

Service gratuit et accessible à tous

Créer un site
Créer un blog facilement avec